11 octobre 2019 : Retrouvailles à Cruchaud

Nous ne sommes pas très loin de notre destination au cœur de la Bourgogne, Bissey sous Cruchaud, mais nous décidons de prendre le chemin des écoliers, de ne pas nous risquer à couper à travers les coteaux de la Côte Châlonnaise.

Nous longeons le canal du Centre sous un beau soleil plein de promesses. Nous pouvons nous permettre un détour de 50 kms si nous restons en terrain plat.

Rolande joue avec les reflets sur le canal.

Bientôt nous atteignons une portion de canal qui n’a plus d’eau. Les bateaux abandonnés là font triste mine

Nous prenons le temps de nous poser à Chalon au bord de la Saône devant la statue de Niecephore Niepce, l’inventeur de la photographie.

En début d’après-midi nous découvrons la basilique et son magnifique cloître restauré réouvert pour le dernier week-end du patrimoine au mois de septembre dernier.

C’est très beau ! On est bien dans ce lieu propice au silence, à la méditation.

Nous prenons la voie verte en direction de Buxy.

A Givry nous trouvons une architecture riche comme en témoigne cette porte de la ville.

Voilà Buxy ! Nous aurons le temps de visiter le village durant le week-end ! Plus que 3 kms pour rejoindre les copains du rugby que nous allons retrouver chez Marie -Claude et Gérard. Nous serons à l’heure au rendez-vous !

Mais il faut monter au milieu des vignes.

Dès la première côte, alors que nous prenons le temps de reprendre notre souffle en admirant le paysage, David sort de chez lui et vient à notre rencontre croyant que nous sommes perdus. Bizarre ces vélos chargés sur une route qui ne mène nulle part sauf à un petit hameau en haut de la colline !

En fait nous ne sommes pas perdus, c’est bien au hameau de Cruchaud que nous allons. Cela se termine par une invitation de David dans sa maison pour faire la connaissance de son épouse d’origine allemande, Gudrun. Nous serons sages, nous ne boirons que de l’eau pour ne pas anticiper sur le week-end qui sera sans doute bien arrosé. David a beaucoup travaillé dans le montage de projets dans le photovoltaïque en France, mais les politiques de gauche comme de droite voulaient bien afficher leurs convictions écologiques pour attirer des voix, mais ne voulaient prendre aucun risque de mécontenter les grosses entreprises et organisations profitant du nucléaire. Ils ont fini par arriver à décourager l’investisseur allemand avec lequel travaillait David, comme ils sont arrivés à décourager d’autres investisseurs en changeant en permanence les règles pour les montages de projets et en leur faisant dépenser en études des sommes folles pour rien. David a passé le CAPES, l’a eu, est devenu professeur de mathématiques et la France ne tiendra pas ses engagements en terme d’écologie. Pauvre planète !

Quant à nous, nous sommes malgré tout arrivés à une heure convenable à Cruchaud, nos copains nous attendaient pour commencer à boire et à manger ! Ils sont vraiment sympas !

Catégories Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close