24 juillet 2019 : Rêverie au bord de la Wisla

Nous empruntons de petites routes pas toujours sur la carte mais données par l’application de l’IPhone de Rolande.

Le nid de cigogne est déserté, la nature reprend ses droits.

Nous trouvons le premier panneau de signalisation de l’eurovélo 9 qui va de l’Adriatique à la Baltique, via Poznan.

Il y a des nénuphars plus beaux que ceux que nous avons vus dans le delta du Danube.

Les bords de la Wisla restent inexploités touristiquement. La nature prête à la rêverie du haut de la falaise.

Partout dans les parcs, de véritables équipements de salles de gymnastique. À Kwidzyn nous pique-niquons dans un parc et faisons la connaissance d’un allemand en vacances en famille. Le chef de gare est bienveillant.

A Biala Gora, d’anciennes fortifications et de beaux ouvrages en briques pour les écluses

Nous campons au bord d’un petit terrain de football, en face de Tcew. Nous utilisons la petite baraque couverte et son mobilier fait de palettes pour le repas, mais nous mettons la tente un peu plus loin. Un jeune est arrivé, très gentil et Rolande a compris que peut-être nous le dérangeons un peu. En effet il avait là un rendez-vous galant.

Nous avons compris pourquoi, bien que le camping sauvage soit interdit en Pologne, les polonais nous laissent faire. Les polonais sont très nationalistes et nous avons une chambre aux couleurs du drapeau polonais.

Catégories Non classé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close